LA DÉTECTION DES MÉTAUX SUR LES PLAGES

La prospection des plages

C'est le sujet que je vais traiter en détail car c'est la forme de détection du métal que je pratique le plus. Pour plus d'informations sur la détection en général et l'utilisation d'un detecteur de metaux, vous pouvez consulter le site Detecteur-de-metaux.com.

Tout d'abord une mise en garde : ATTENTION A L'EAU DE MER! En effet si vous laisser tomber votre detecteur dans l'eau de mer (hormis les appareils sous-marins qui sont bien sur étanches), le sel va avec le temps finir par détruire les circuits imprimés de l'appareil. Un appareil terrestre ne doit pas être plonger dans l'eau de mer (et dans l'eau tout court) au-delà de la prise de boitier. La première chose à faire pour avoir du succès en detection des plages, c'est de bien choisir son detecteur de metaux. La prospection des plages requiert un appareil spécifique à cause de la forte minéralisation du sable mouillé. Le detecteur de metaux va considérer le sable mouillé comme du metal et sonner à son approche, rendant la detection très difficile. Il existe deux solutions pour palier à ce problème :

-Les detecteurs de metaux Minelab FBS :

Le système FBS (full band spectrum) à la particularité d'utiliser en permanence plusieurs fréquences de travail allant de 1.5 KHZ à 100 KHZ ce qui rend l'appareil peut sensible aux effets de la minéralisation du sable mouillé. En contre partie ce système demande une detection avec des balayages très lents car l'appareil met plus longtemps à se recaler après la detection d'une cible metallique.

-Les detecteurs PI :

Ces appareils utilisent le système à induction pulsée (on les appellent plus courament des PI, de l'anglais pulse induction). Ce système les rend totalement insensible à la minéralisation du sable mouillé et leur permet d'atteindre des performances de loin supérieures à celles des VLF. En revanche ils ne dispose pas d'un mode de discrimination, mais ce n'est pas un soucis pour detecter sur les plages
(voir paragraphe sur la discrimination).

le GPX 4500 Minelab

La discrimination

C'est l'aspect le plus important de la detection sur les plages. Ce qui intéresse les prospecteurs, c'est la detection des bijoux en or, mais malheureusement les tirettes de canettes de soda sont présentes en très grand nombre, surtout sur le sable sec. Hors il faut savoir que la conductivité de l'or et de l'aluminium sont très proche, et que le fait de discriminer les tirettes en aluminium discriminera automatiquement les petits bijoux en or type alliance. Il n'ya donc pas de secret, pour detecter l'or, il faudra aussi creuser sur les déchets d'aluminium. par contre les déchets ferreux ne sont pas un soucis car il y a en a très peu : en effet le sel de mer les détruits en quelques années, ce qui rend la detection avec un induction pulsée aussi confortable qu'avec un VLF.

Ou detecter sur une plage ?

-Sable sec :

Il faut se concentrer sur tous les endroits ou il y a lieu à des échanges de monnaies, c'est à dire devant les stands de vente de friandises, sandwich, glaces, ect... Le reste de la zone de sable sec est généralement assez pauvre en monnaie et malheureusement très fournie en tirettes de cannettes, d'ou son peut d'interêt pour la detection.

-sable mouillé :

Voilà une zone intéressante à prospecter au peigne fin car c'est là que vont se concentrer les bijoux, et ce pour une raison simple : en été la température de l'air est plus élevée que celle de l'eau. Lorsque une personne va aller se baigner, la peua va se retracter sous l'effet de la baisse de température, ce qui occasione fréquement la perte d'une bague. La zone la plus intéressante correspond au 10 premiers mètres recouverts par l'eau de mer. Pour les prospecteurs detectant en Méditérannée, celà suppose l'achat d'un detecteur sous-marin puisque les marées y sont absentes. Pour les prospecteurs officiant en Atlantique, la donne est différente puisque grace à l'action des marrées un detecteur de metaux terrestre est largement suffisant.

les tempêtes :

Elles sont un précieux allié pour le prospecteur. En effet, les bijoux en or, de part leur densité, s'enfouissent très rapidement dans le sable et une partie d'entre eux est souvent hors de portée du detecteur. Les tempêtes, en remuant le sable, vont rendre accessible des cibles metalliques qui étaient jusque là inaccessible. Il est fréquent après une grosse tempête de découvrir des bijoux et des monnaies du 19 ème siècle.

la bonne conduite du prospecteur :

Il y a à mon sens trois règles primordailes à respecter dans le cadre de la detection des plages:

-La detection doit se faire tôt le matin ou tard le soir pour ne pas importuner les baigneurs.
-Tous les déchets detectés devront être déposés dans la poubelle là plus proche.
-Tout objet de valeur dont le propriétaire est identifiable devra être ramené au poste de police le plus proche.